Plusieurs facteurs ont donné naissance au métier du Community Manager. Notamment le développement du Web 2.0 et l’évolution des réseaux sociaux. Ces espaces d’échanges constituent de nos jours des leviers importants pour renforcer sa notoriété sur la toile. Que ce soit un artiste, une entreprise, une organisation ou autre, tout le monde peut bénéficier des mécanismes des réseaux sociaux pour créer sa communauté ou fidéliser son public et acquérir de nouveaux prospects. Toutefois, pour obtenir un résultat probant, il serait pertinent de confier la gestion de ses pages à un community manager professionnel.

Zoom sur les missions d’un community manager

Le rôle de ce professionnel consiste essentiellement à animer les communautés de son client, en parlant de son activité ou marque sur ses réseaux. On peut dire qu’il porte la casquette de l’ambassadeur d’une marque ou d’un service sur internet.
Pour ce faire, il se charge notamment de :

  • La création et la modération des communautés de l’enseigne cliente, comme Facebook, twitter, Instagram, Viadeo, etc…
  • La mise en valeur des produits ou des services du client. Par exemple, à travers la publication des images et des vidéos de qualité, pour promouvoir l’article en question. Il serait intéressant de mentionner que la popularité de la vidéo s’accentue actuellement, grâce à l’intérêt croissant des internautes de ce média. En effet, ce support est considéré comme le format le plus engagent, puisqu’il est facile d’utilisation et de mémorisation par l’internaute. Donc, pour pouvoir transmettre efficacement son message, à travers une vidéo sur Facebook, Instagram ou autre site, ce professionnel doit miser sur un contenu explicite et de bonne qualité. A cet effet, un bon montage vidéo doit être requis pour fournir un rendu original qui pourra renforcer l’engagement des internautes.
  • La création de contenus inédits et attractifs pour renseigner le public de toute nouvelle information. Dans ce cadre, il faut noter que l’ergonomie et l’attractivité, sont des critères importants à respecter pour garantir la réussite d’une campagne de communication sur les espaces d’échange.
  • La communication permanente avec les membres de la communauté. Effectivement, le community manager doit entretenir une relation constante avec cette dernière. Pour ce faire, il doit participer aux discussions lancées sur les réseaux sociaux du client. Il se charge, en outre, de répondre à leurs questions et de remonter leurs remarques ou problèmes à la cellule concernée. Ce qui favorise l’accessibilité et la proximité de l’enseigne de sa communauté. Et pour y arriver, l’enseigne cliente doit très interactive et rapide dans ses réponses. Cette qualité renforce véritablement la confiance et la fidélisation de son public.
  • Le suivi des commentaires et des avis publiés sur les réseaux sociaux des concurrents afin d’être informé de ce que l’entourage pense de la marque et de prendre d’éventuelles actions marketing, pour répondre convenablement à ces attitudes.

Les principales qualités requises pour exercer le métier du community manager

Puisqu’il agit comme étant le porte-parole d’une marque ou d’une entreprise, le community manager doit avoir quelques qualités pour créer un lien fort entre l’enseigne et son public. Notamment, il doit être doté de :

  • Un bon sens d’écoute et du contact
  • Une bonne culture générale
  • La polyvalence et la créativité
  • Bonnes qualités rédactionnelles.

Ajouté à cela, ce professionnel doit être féru des nouvelles tendances du web. En guise d’exemple, Il doit être à l’affût des nouvelles techniques de publicité sur les réseaux sociaux, comme Facebook Ads ou Instagram Business. Ces techniques aident à l’enseigne à augmenter rapidement sa notoriété sur la toile et acquérir plus de trafic.

Le community manager est parmi les compétences requises pour fidéliser la communauté actuelle et obtenir de nouveaux prospects. Car veiller à l’interactivité et l’efficacité des réseaux sociaux, par un professionnel, et indispensable pour étendre le réseau du public cible.